03/02/2006

tu vois, c'est VRAIMENT un copain de Castro...merde alors...

Le ministre de la Défense américain Donald Rumsfeld a comparé jeudi le président vénézuélien Hugo Chavez à Adolf Hitler, en soulignant qu'ils avaient tous deux été élus légalement avant de consolider leur pouvoir.

Les propos de M. Rumsfeld, devant le National Press Club à Washington, interviennent alors que le président vénézuélien vient d'annoncer l'expulsion de l'attaché naval américain à Caracas pour espionnage.

M. Rumsfeld a ajouté que la montée des dirigeants populistes dans les dernières élections en Amérique Latine était "inquiétante".

"Au Venezuela on a Chavez qui a beaucoup d'argent du pétrole", a dit M. Rumsfeld. "Il est quelqu'un qui a été élu légalement tout comme Adolf Hitler a été élu légalement".

"Puis il a consolidé son pouvoir. Et maintenant, bien sûr, il travaille de près avec Fidel Castro (président cubain) et M. Morales et d'autres", a dit M. Rumsfeld, en faisant référence à Evo Morales, le président nouvellement élu en Bolivie.

Par ailleurs, le directeur du renseignement américain, John Negroponte, a accusé jeudi M. Chavez de chercher à se rapprocher militairement de l'Iran et la Corée du Nord, deux pays classés sur l'"axe du mal" par Washington.

M. Chavez "recherche des liens économiques, militaires et diplomatiques plus proches avec l'Iran et la Corée du Nord", a affirmé M. Negroponte dans son évaluation annuelle des menaces.

"Nous nous attendons à ce que Chavez approfondisse ses relations avec (Fidel) Castro", a ajouté M. Negroponte en notant que Caracas fournit déjà à Cuba les deux-tiers de ses besoins pétroliers à des prix préférentiels.

L'île communiste est soumise à un strict embargo de la part des Etats-Unis depuis 1962.

"L'augmentation des recettes tirées du pétrole a permis à Chavez de lancer une politique étrangère militante en Amérique latine qui inclut la livraison de brut à prix bas pour gagner des alliés", a estimé M. Negroponte, ancien ambassadeur américain au Honduras. Faisant allusion à la chaîne de télévision Telesur qui émet de Caracas à destination de l'Amérique latine, le chef du renseignement américain a également accusé le président vénézuélien d'"utiliser des moyens de communication" pour propager ses objectifs révolutionnaires sur le continent.

12:38 Écrit par eric blair | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.